Ce que les lecteurs en disent...

Si entrer en littérature est un parti pris pour un élargissement du cœur, Éric Brucher l’a parfaitement assumé envers les sans-voix. Un texte poignant, plein d’humanisme, de respect. Une plume acérée, poétique. Superbe. Ne vous en privez pas. Un roman coup de cœur. Plein d’espoir.

R-M N.


Même si le vécu de l'héroïne est dur, j'ai trouvé votre livre très doux, et cette douceur m'a fait du bien. Je l'ai lu lentement, une poésie à déguster. J'ai dû m'arrêter au moment où l'enfant est volé, j'ai dû souffler, faire une pause. Mais, même la violence de cet acte est racontée avec douceur et sans jugement. Votre livre est juste. Il est brisant par moments, mais plein d'espoir aussi.

FD


Avec beaucoup de pudeur, Eric Brucher dépeint la détresse de Serena. Que d’humanité se dégage dans les efforts de celle-ci à s’en sortir, mais avec la réalité vécue par elle. Du Zola au vingt-et-unième siècle ! Que de Serena chacun de nous côtoie !

DdH


J'avais beaucoup aimé "Colombe", mais je dois dire que j'ai remarqué une qualité supérieure dans "La blancheur des étoiles". J'ai trouvé le personnage de Serena particulièrement attachant, tu as donné un souffle très profond à son histoire. Tout cela avec ta plume bien à toi, bien sûr, toujours avec ton goût pour le sens des sons, la poésie qui s'invite dans la prose. (…) Tu as donné une fin heureuse qui ne sentait pas l'artifice sinon l'espoir d'une réconciliation avec le monde. C'était la conclusion parfaite pour le regard que tu posais sur la révolte (parfois inutile, parfois vitale) dans une société de juges, de crapauds baveux. Elle montre que le bonheur peut se trouver au bout des parcours les plus misérables, parfois même sur le palier du voisin d'en face.

A.G.


Un gros coup de cœur… 5/5

LL

Retour au roman La blancheur des étoiles.

Copyright © Brucher Eric | Webmaster Dothey Charlotte | tous droits réservés