Poursuivre la réflexion...

  • Les adolescents jouent souvent avec la nourriture. Ils chutent parfois dans l’anorexie. On dit des anorexiques qu’ils refusent de se nourrir alors qu’ils refusent simplement, sainement, d’avaler de mauvaises nourritures. On les dit malades quand ils ne font que rejeter l’amour avarié qu’on les invite à goûter. Ecrire, c’est devenir anorexique. Ecrire, c’est refuser les aliments proposés par le monde et rechercher, dans la maigreur affolante d’une phrase ou dans son développement boulimique, la vraie nourriture, celle qui fera grandir, et cette recherche par elle-même est déjà nourricière. »
    Christian Bodin, L’épuisement, Le Temps qu’il fait, 1994.
  • Lire évidemment aussi La faim de l’âme de Jacqueline Kelen, rééd. revue et augmentée aux Presses de la Renaissance, 2012

Retour au roman Colombe.

Copyright © Brucher Eric | Webmaster Dothey Charlotte | tous droits réservés